Iphanie Diaz

Hypnose, Réflexes archaïques, Soins énergétiques, Traitement des addictions

Interview Yoga

Iphanie Diaz– Professeure de Yoga à Montauban

Iphanie, cette jeune infirmière découvre le yoga en 2006 lors de sa première grossesse et y revient en 2008 lors de sa deuxième grossesse et germe alors en elle l’idée d’accompagner les femmes enceintes par le yoga ! Elle rentre en formation en 2010 pour plusieurs années au centre « naissance de l’être » à Cugnaux, où elle découvre le Jyotiyoga. La formation l’ouvre également à la spiritualité, à l’énergie, à la lumière. Après avoir été diplômée thérapeute en Jyotiyoga, elle se spécialise dans le yoga de la femme enceinte. Elle crée l’activité « Inifinyoga » en 2016 à Montauban. De sa formation professionnelle d’infirmière, il lui reste le goût du soin, de l’accompagnement et du contact avec les humains, elle se tourne alors naturellement vers les soins énergétiques et quantiques ainsi que la pensée positive. Aujourd’hui, elle pratique aussi le yoga des enfants, la brain gym et actuellement elle suit une formation afin d’accompagner et rééduquer les enfants ayant des troubles de l’apprentissage et ou des troubles d’hyperactivités. Elle partage une salle pour les cours, se rend dans les écoles. Depuis peu, elle s’est également formée à l’hypnose spirituelle.

Activer le corps de la tête aux pieds

Comment vos cours de yoga sont-ils structurés ?

Mon planning est structuré entre les séances individuelles et mes interventions dans les écoles et en salle. Pour les enfants, les cours sont faits de jeux, de postures, de respiration et une petite relaxation. Pour les femmes enceintes, je tiens compte de leur terme. On travaille la respiration, le dos, les hanches, le périnée, la méditation et une relaxation.Pour le yoga adulte, c’est un yoga doux qui débute par une pause respiratoire et méditative pour rentrer dans la séance. Ensuite je propose un petit échauffement par l’enchaînement de postures en dynamique puis en statique pour libérer les toxines et le stress. Enfin, on finit la séance par une relaxation guidée qui peut durer entre 20 et 40 minutes en fonction de ce que je ressens et de l’observation des besoins du groupe.

Peut-on pratiquer le yoga pour soigner des douleurs articulaires ?

Le yoga est une pratique adaptée au même titre que des séances de kinésithérapie pour soulager les douleurs articulaires. Effectivement c’est une pratique qui vise à réduire le stress et amène un gain d’énergie, qui accroît la souplesse du corps et permet le renforcement musculaire ainsi que l’amélioration du sommeil.

Quand recommandez-vous de pratiquer une séance de yoga ?

Pour un maximum de résultats, il est conseillé de pratiquer au moins deux fois par semaine au minimum. Les pratiques matinales se font à jeun, elles vont être légèrement différentes de celles que l’on pratique le soir. Dans tous les cas j’aime voir repartir les pratiquants détendus, paisibles avec une certaine joie sur leur visage.

Quelles sont vos recommandations pour bien choisir son cours de yoga ?

Le choix d’un cours de yoga se fait souvent du bouche-à-oreille. Il y a beaucoup de styles différents cela va donc dépendre de ce que l’on recherche, un cours dynamique ? Ou avec une approche plus spirituelle? Il ne faut pas hésiter à essayer plusieurs cours avec différents professeurs. Avant le premier cours, un professeur sérieux doit vous expliquer que la pratique se fait le ventre vide, d’arriver un peu plus tôt afin de ralentir et calmer le système nerveux. Il doit aussi se renseigner sur votre état de santé si vous avez des blessures, douleurs ou si vous êtes enceinte. Il doit aussi savoir si vous êtes débutant afin que vous ne rencontriez pas de difficultés ou une mauvaise pratique et ne pas vous mettre en danger.

Source